Autres Infos Haut de page Demande de contactRenseignements Pratiques
Respect des Us et Coutumes locaux Vous allez séjourner dans un pays différent du vôtre, et c'est certainement ce que vous cherchez, outre soleil et chaleur. Comme nous, vous utiliserez certainement beaucoup la terrasse, et profiterez ainsi de sa vue panoramique sur les montagnes, la médina et d'une vue plongeante sur la Salle de Prières et la Cour des Ablutions de la mosquée presque contigüe. Il sera souhaitable, notamment au moment des prières, d'éviter les éclats de voix, de garder une attitude respectueuse et discrète, etc... Se rappeler que le haut minaret qui nous surplombe est souvent occupé au sommet par son muezzin ("mouadden" au Maroc), et cet homme qui cherche à se concentrer sur son prochain appel à la prière, ne le perturbez pas avec des tenues de soleil qui seraient jugées localement un peu choquantes... Dans un autre registre, il faut savoir que les terrasses sont le lieu de refuge, de travail et de détente des femmes et de leurs jeunes enfants, saluez-les bien sûr, mais restez neutres, les maris sont farouches...

Personnes à mobilité réduite Il faut rappeler que la découverte de la vraie architecture marocaine comporte ordinairement certaines spécificités, notamment au niveau des accès et des escaliers. Les accès sont rendus parfois un peu difficiles par des rues encombrées, mal pavées, puis des portes épaisses et lourdes où il faut souvent franchir un seuil et baisser la tête pour se retrouver soudainement en contrebas, procédure normale et voulue à l'époque pour parer toute intrusion hostile. Quant aux escaliers, ils sont souvent étroits, même dans les grandes maisons, sans rampe, avec des tournants et surtout des hauteurs de marches différentes de nos normes "occidentales", donc plutôt "raides" et éprouvantes. Et si les jeunes valides ne sont apercevront même pas, il pourra en être autrement pour des personnes plus agées ou affectées de problème de poids ou d'handicaps plus sérieux. Les chambres sont toujours à l'étage, et la terrasse est forcément tout en haut... Il parait, dans ces conditions, impensable, hélas, d'envisager le passage d'une chaise roulante.
La médina de Fès, par rapport aux autres médinas du Maroc, est une immersion dans le Moyen Age, et à ce titre, aucune circulation automobile, ni auto, ni moto, ni vélo... Quelques parkings en périphérie, mais peu permettent un accès central. Il y a quelque temps, la rivière qui traverse la ville ancestrale a été partiellement couverte d'une chaussée jusqu'au milieu et se termine en place, la Place R'Sif, elle-même juste en dessous de la grande mosquée R'Sif. Ce vieux quartier maintenant désenclavé, proche de la mosquée Qaraouiyine, fondée il y a 1200 ans, est resté authentique, et permet un accès facile aux curiosités les plus belles et les plus célèbres de Fès. Une des plus intéressantes caractéristiques de Dar Mia, mise à part ses beautés intérieures, est son emplacement et sa proximité immédiate de la Place R'Sif, sans être pour autant incommodé par un quelconque bruit de circulation.. Donc, d'un coté, en moins de 3mn à pied vous aurez taxis, bus, voire votre voiture personnelle, que ce soit pour sortir de Fès ou pour vous faire déposer à la Ville Nouvelle ou de l'autre coté de la Médina ou bien, dans un rayon de 100 à 500 m, vous aurez un accès direct à la place Seffarine, à la Bibliothèque et la Mosquée Qaraouiyine, la Zaouïa Tijani , la Mosquée des Andalous , la Medersa Sahrij, les souks des Tanneurs, dinandiers et chaudronniers teinturiers, menuisiers place Neijjarine, voire monter par Talaa Kebira ou Talaa Seghira, Moulay Idriss, les souks aux fruits secs, aux nougats, aux épices, au henné...(pour les détail, consultez votre guide touristique). Et si vous souhaitez visiter des quartiers plus récents (19 et 20ème siècle) comme Batha, près de Bab Boudjeloud, il est aisé de prendre un "petit taxi" et en moins de 5mn et environ 1 euro, vous y êtes !
Climatisation naturelle Dar Mia est une maison traditionnelle, entièrement restaurée dans le respect des traditions locales : briques, chaud, sable, plâtres, aération permanente. Ainsi, elle bénéficie de la climatisation naturelle inventée par les constructeurs arabo-andalous : rez-de-chaussée légèrement enterré, plafonds à grande hauteur, très épaisse (50 à 70 cm) couche d'isolant naturel entre le dernier étage et l'insolation de la terrasse, grande ouverture centrale sur le ciel, nombreuses fenêtres, aérations... Donc, même si à Fès il peut faire froid l'hiver, et (très, très) chaud l'été, la plupart des pièces restent naturellement tièdes l'hiver, fraîches l'été, sans avoir à installer des systèmes bruyants, polluants et gourmands en énergie. Vous constaterez l'effet quasiment magique de cette architecture, surtout l'été. Les chambres et salles de bains disposent de chauffages d'appoint, cela ne veut pas dire que quelques vêtements chauds ne sont pas nécessaires durant l'hiver, surtout si vous demeurez sans bouger au rez de chaussée.
Copyright WArtus 2010-2012
Accueil Menu Description Plans Photos Fès autrement Renseignements Lien utiles Architecture Autres Infos Matières Prix Réservation Livre d'Or Conditions Générales