Quelques suggestions de promenades dans Fès Cet article ne doit pas se substituer à votre guide habituel, mais nous avons pensé que, peut-être, notre avis personnel vous interesserait
Beaucoup de touristes ne passent que quelques heures à Fès, entraînés plus loin par leur "voyage organisé",mais quel dommage de ne pas s’immerger plus profondément dans les dédales de la médina. Nous vous proposons un programme sur 4 journées qui vous permettra de découvrir Fès et ses environs. Tous d’abord, lorsque vous arrivez, par exemple par l’aéroport, faites un détour, de préférence un peu avant le coucher du soleil, par les tombeaux Mérinides, d’où vous jouirez d’une vue d’ensemble de la Médina de Fès, maisons blanches dominées par les minarets et les toitures vertes des mosquées et Médersas. Vous verrez la Médina onduler sous le ciel, avant d’y pénétrer par l’une de ses portes. Jour 1 : Prise de contact avec la vieille médina. Après un petit déjeuner sur la terrasse, vous descendez place R’CIF pour prendre un taxi, pour la place Batha. Arrêtez vous pour prendre un café chez Firdaous (le Paradis). Batha est un quartier plus moderne, bâti au début du 20ème siècle, les rues y sont plus larges et permettent la circulation motorisée : c’est avec R’CIF, un des points d’entrée de la médina. C’est là que l’on charge les ânes des denrées qui ravitailleront la ville. Ensuite, entrez au Musée Batha, où sont exposées des céramiques de l’ensemble du Maroc. Vous y serez presque seuls et le patio ombragé et bien arboré est très agréable. Pendant le Festival des Musiques Sacrées -en juin- , des concerts y sont donnés l'après midi, sous un arbre gigantesque. Si l’heure du déjeuner approche, gagnez, à quelques minutes la place Bab Boujloud, où une série d’échoppes servent de la nourriture marocaine saine et peu coûteuse. Nous vous conseillons Rashid, mais Said son voisin, n’est pas mal non plus. Assis en terrasse, vous serez fascinés par le flot ininterrompu des passants. Rassasiés et rafraîchis, vous voilà en état de descendre les Talaa, Seghira, la petite, ou khebira, la grande. Entre les deux, en haut, ne manquez pas la Medersa Bou Inania, joyau de l’art andalous, récemment restaurée par les meilleurs artisans : plâtres sculptés, moucharabiehs et zelliges y sont magnifiques. Après ce tribut payé à l’architecture, reprenez votre descente : au passage vous verrez la maison de Mosés Maimonide (le médecin de Cordoue), le Fondouk des Peaussiers, la Mosquée Cherrablyin, la Zaouïa de Moulay Idriss,le Souk au Hénné, la Kissaria, (marché couvert où se vendent tissus et passementeries, le quartier des épices , Attarine, et la médersa du même nom qui attend toujours sa réouverture après rénovation, puis vous arriverez à la grande mosquée Quarouyine, que vous longerez. Ses portes ouvertes vous permettront de jeter un coup d’œil à l’intérieur, à défaut d'y pénétrer si vous n'êtes vous-même musulman. Vous déboucherez sur la place des Dinandiers et des Chaudronniers (Seffarine), qui résonne des coups de marteaux, une de nos places préférées. A travers le Souk des Teinturiers et le souk alimentaire, vous atteindrez vite la maison. Vous pourrez alors vous reposer , sur la terrasse, en regardant la médina. Jour 2 : les Tanneurs, le Mellah, les Méchouars. La visite du souk des tanneurs est incontournable. Nul ne peut rester insensible à la vue chatoyante qui s’offrira à vous quand vous arriverez sur des terrasses qui surplombent le site, largement maintenu en activité pour les touristes. Les principaux souks de tanneurs sont situés à quelques minutes de notre maison. Vous ne risquez pas de vous perdre car dés que vous vous approcherez, vous serez sollicités par guides et faux guides vous proposant « tanneurs, tanneurs » car, hélas, la vue n’est accessible qu’à partir de maisons privées dans lesquelles se sont fort opportunément installés des commerçants….Vous ne serez pas seulement assaillis par des images mais également par des effluves (vous pouvez vous en protéger avec un brin de menthe) et par des vendeurs d’objets en cuir. Vous pourriez résister, en vous disant que ce qu’ils vendent est en général cher et peu attrayant. En sortant, peut-être aurez-vous envie de faire un tour de la QUARAOUYNE (dans l’autre sens) avant de retourner vers la place R’CIF pour y prendre un taxi. Il vous emmènera alors à la porte Bab Mellah , la porte de l’ancien quartier juif, dans fes-el-DJID, ville nouvelle assez ancienne. Vous admirerez pour commencer les portes de bronze du palais royal, avant de suivre la principale rue du mellah, devenu quartier des orfèvres et des marchands de meubles. Vous visiterez au passage la synagogue et le cimetière juif. Arrivés à la Bab Semmarine, vous traversez un petit souk alimentaire très typique et contournez des marchands de laine au poids avant d’emprunter la très animée rue de Fes-el-Djedid, bordée de boutiques de vêtements et de tissus – c’est là qu’ont été confectionnés nos salons et nos poufs- sur le côté s’ouvrent des ruelles où se trouvent de charmantes petites mosquées. Votre promenade vous amènera sur les méchouars, impressionnantes Places d'Armes fortifiées. Vous pourrez vous rafraîchir au café-restaurant La Noria avant de regagner à pied, par l’Avenue des Français, la Bab Boujloud De là, vos trouverez facilement un taxi qui pourra vous ramener à la maison, ou, si vous êtes encore "en jambe", pour aller admirer le soleil couchant aux Mérinides. - c’est un module incontournable que nous vous proposons plusieurs fois-. Vous pourrez prendre un verre sur la terrasse du luxueux Hôtel Mérinides (alcool possible) et profiter de la vue époustouflante -surtout au crépuscule- avant de rentrer à pied via la Bab Guissa. Vous traverserez alors la Médina du sud au nord, alors que les talaas sont est-ouest. (Attention la nuit tombe tôt et vite en hiver à Fès). Jour 3 : Volubilis, Moulay Idriss Mekhnes Partez tôt : votre taxi vous attend place R’CIf, n’oubliez pas lunettes de soleil, chapeau et crème solaire. Dés qu’il fait beau, le soleil tape sur les somptueuses ruines romaines de Volubilis, presque sans ombres mais étonnamment bien conservées, et envahies par les fleurs. Comptez une heure au strict minimum de flânerie. Avant d’arriver à Mekhnés, profitez d’une vue sur Moulay Idriss, ville sainte, la Mecque des marocains, peut-être à partir de la colline qui la domine. A Mekhnés, allez déjeuner au sympathique et familial restaurant OUMNIA, avant de vous lancer dans la visite. Médersa, souks, mausolées, remparts vous attendent. Plus petite que Fès, la médina de Mekhnès a aussi son charme. Ne manquez pas le musée……qui reconstitue un intérieur (bourgeois) marocain du début du 19ème siècle. Peut-être éprouverez-vous un sentiment de déjà vu. N’êtes vous pas aussi les hôtes d’une noble demeure ? L’autoroute vous permet de regagner Fés rapidement. Vous avez bien mérité un moment de repos sur la terrasse. Jour 4 : Shopping
Copyright WArtus 2010-2012
Accueil Menu Description Plans Photos Fès autrement Renseignements Lien utiles Architecture Autres Infos Matières Prix Réservation Livre d'Or Conditions Générales